Karaté Shotokan / Shingitai Karaté-do Saint-Jérôme / Esprit.Technique.Corps
Shingitai

Accueil

Karaté à St-Jérôme de style Shotokan avec Alain Dumas 6e Dan et l'équipe des instructeurs - A.K.J.Q. et I.K.D. 36 ans d'enseignements 70 ceintures noires former.

Dojo Shingitai karaté-do Saint-Jérôme (le karaté en toute sagesse) depuis 1982

Infos cours

Session de Karaté mois Août à la poly. Saint-Jérôme

535, rue Filion Saint-Jérôme

1 seule cours pour tous de 18h45 à 20h00 mardi et jeudi ,

5$ pour les 16 ans et moins et 10$ pour les 17 ans et plus , (on paie à la porte).

Apporter vos espadrilles s’il fait beau on pourrait s’entrainer à l’extérieur.

Pour infos Sensei Alain Dumas 450 565-1383, adumas1@videotron.ca


9 septembre: Début session automne 2019 (voir l'horaire dans la rubrique Horaire et Tarifs)


Programmation 2019

  • 13 avril 2019 Examen ceintures blanches à oranges évaluation verte à mauve. (Sans-Frontière)
  • 6 avril 2019 Compétition AKJQ (jeunes et adultes) à la poly. Saint-Jérôme
  • 15 avril 2019  début session printemps 2019 voire horaire sur le site.
    • Mardi 14 mai 2019  examen 18h00 verte et plus. Et clinique avec Shihan Matthias. 
    • Lundi 27 mai on transfère à la polyvalente
    • Fin de la session printemps 13 juin 2019
  • 18 au 19 mai 2019 Championnat canadien IKD Saskatoon
  • 14 au 17 juin 2019 Camp d'été IKD , Jackson point, Ontario
  • 22 au 26 juin 2019 Camp d'été AKJQ Collège Lévis. Sensei Hotton 
  • Session de Karaté mois Août à la poly. Saint-Jérôme 535, rue Filion Saint-Jérôme 1 seule cours pour tous de 18h45 à 20h00 mardi et jeudi , 5$ pour les 16 ans et moins et 10$ 17 ans et plus ,
  • 9 septembre: Début session automne 2019 (voir l'horaire dans la rubrique Horaire et tarif)
  • Automne clinique de karaté et examen à Laval
  • Printemps 2020 compétition Provinciale à Saint-Jérôme
  • Camp d'été 2020 à Gaspé

À quel âge débuter le karaté ?

À quel âge débuter le karaté ?

Question que se posent beaucoup de parents à quel âge débuté le Karaté

L’âge chronologique n’est qu’un faible indice du degré de maturité d’une personne et peut diverger de l’âge biologique. En milieu scolaire, on peut détecter parfois une différence biologique de cinq ans entre deux élèves de même âge.

Il ne sert à rien d’imposer un sport à un enfant ; sa pratique ne lui sera bénéfique que si le sport choisi correspond à ses possibilités physiques et à ses envies.

 Pour répondre à cette question, il faut connaître la répartition des niveaux d’âge :

1.       Âge du nourrisson                                                        0-1 an

2.       Âge de la petite enfance                                             1 à 3 ans

3.       Âge préscolaire                                                             3-5/6 ans

4.       Premier âge scolaire                                                   6/7 ans jusqu’à la puberté

5.       Première phase de la puberté (pubescence)    11/12, 13/14 filles, 12/13, 14/15 garçons

6.       Deuxième phase de la puberté (adolescente) 13/14, 17/18 filles, 14/15, 18/19 garçons

7.       Âge adulte                                                                        Après 17/18 ans filles, après 18/19 ans garçon

 

·         Âge préscolaire  3 à 6 ans

C’est la période ou l’enfant est maintenant très autonome dans ses déplacements, se déshabille seul et commence à enfiler les vêtements.  Acquisition de la propreté de jour. Commence à utiliser un crayon. Le langage s’enrichit, fait de courtes phrases, le « je » apparais vers 3 ans. La fonction sémiotique avec l’accès aux symboles se renforce. Cela se traduit par l’imitation différée dans le jeu avec les poupées, les voitures…, les jeux symboliques comme l’avion représenté par deux bouts de bois croisés. L’activité principale du jeune enfant consiste à jouer et à imaginer librement.

Jouer est aussi vital pour lui que respirer. Le plaisir est son moteur. Il est encore un peu jeune pour aborder réellement un sport.

Choisir une activité qui lui permettra cette libre expression physique est fondamental. L’enfant a besoin de libérer son énergie dans un cadre assez souple ; courir, sauter, grimper, bouger, bref : ne jamais s’arrêter.

Il importe de varier les activités physiques. Il doit solliciter tous ses muscles afin de développer les bases de la coordination musculaire nécessaires à sa pratique future et aux apprentissages intellectuels tels que la lecture ou l’écriture. (Gymnastique, natation, danse…

·         Premier âge scolaire    6/7 ans

Il est important de connaître parfaitement le niveau de maturité de l’enfant pour intervenir de façon pertinente auprès d’eux.  La pratique régulière d’un sport (karaté) débute de préférence vers l’âge de 6 ans (même si bien entendu des expériences corporelles peuvent être pratiquées avant). À cet âge, l’enfant maîtrise mieux son corps, il a intégré l’équilibre, la coordination, le contrôle du geste, les notions de force et de vitesse. Le « vous » (introduction des amies dans son cercle) apparais vers 5/6 ans

Le sport collectif ne convient pas nécessairement à un enfant timide ou en difficulté dans sa relation aux autres, contrairement à ce que l’on peut penser. L’épanouissement de l’enfant n’est pas lié au caractère individuel ou collectif de l’activité. Si les sports collectifs développent généralement l’esprit de groupe, ils peuvent aussi avoir l’effet inverse, exclure l’enfant et le mettre en difficulté.

A contrario, sport individuel ne signifie pas nécessairement sport individualiste. Seul face à son adversaire ou dans l’effort physique, l’enfant prend conscience de sa valeur et développe son estime de soi. Et en intégrant un club, il appartient à un groupe, ce qui lui donne la possibilité de créer des liens à son rythme

Mais seul sur la ligne d’arrivée, il est aussi plus exposé au regard et à l’attention des autres. Alors que les sports collectifs, en valorisant l’ensemble de l’équipe, permettent à l’enfant, par ce relatif anonymat, de se sentir plus en sécurité.

Sport individuel ou collectif, l’essentiel est que l’enfant trouve le sport dans lequel il prendra du plaisir.

Vers l’âge de 6 ans il y a souvent le phénomène de ‘’ Maman ou papa je suis grand maintenant’’ c’est selon mon expérience d’enseignement (35 ans) le bon âge pour débuter le Karaté, par chance le karaté inclus les deux aspects individuel et collectif

·         Première et deuxième phase de la puberté (pubescence)

L’adolescent

Il existe plusieurs « adolescences ».  Ce pluriel reflète la richesse et la complexité de cette période, faite de découvertes, de pulsions nouvelles et de créativité. Le début et la durée de l’adolescence varient selon les individus. Chaque parcours adolescent est marqué par des changements et questionnements multiples. « Qui suis-je ? », « Suis-je normal ? », « Comment me situer par rapport aux autres ? »…  Ces questionnements identitaires s’accompagnent de bien des peurs et appréhensions.

Durant cette période, coexistent chez le même individu des comportements contrastés, voire incompréhensibles, faits à la fois de joie et de tristesse, d’altruisme et d’égoïsme, de révolte et de soumission. Cela peut engendrer une angoisse, qui s’exprimera par une forme d’agressivité et/ou d’isolement. Les conduites à risques (alcool, vitesse…) peuvent être considérées comme des tentatives pour apaiser cette angoisse.

Les adolescents se sentent vivants, puissants ; ils s’anesthésient ou se font mal physiquement pour avoir moins mal psychiquement.

Le sport est un des rares domaines qui permettent aux jeunes de vivre et ressentir leurs émotions dans un espace sécurisé. Ils y transposent, de façon socialement permise et codifiée, leurs débordements pulsionnels…

Les adolescents se plaignent souvent de maux somatiques diffus (mal de tête, fatigue, nausées, etc.), qui peuvent paraître banals, mais qu’il faut prendre au sérieux, car ils sont fréquemment le signe d’un malaise

L’adolescent a un grand besoin d’appartenir à un groupe qui le représente ‘’la gagne’’ ce qui correspond à l’étape du ‘’nous’’. Un phénomène que je constate depuis quelque année c’est la prise en mains d’un sport par les jeunes tous comme ils ont intégré les textos… Facebook, les ados et jeunes adultes s’approprient leurs sports et se crée tout un cercle d’amis avec comme point commun le Karaté

·         Âge adulte

À l’âge adulte, c’est les études (je), le couple (vous), la carrière, la famille (nous) qui ne nous laisse pas beaucoup de temps pour les sports! Prendre un peu de temps pour la pratique d’un sport ou l’on travaille autant l’esprit, l’imagination et le corps nous permet de retrouver une certain équilibre dans la vie, et de aussi de rencontrer d’autres personnes qui ont de belles valeurs de vie. (Notre club offre un cours adulte seulement le mercredi soir)

Référence

PNCE

Examen kyu

Aide mémoire : Exigences minimums d'entraînements pour des examens

Documents technique examens kiyu en format PDF

* 9e  -8e kyu, blanc à jaune, 24 entraînements, 3 mois (2x/ semaine)
* 8e - 7e kyu, jaune à orange, 24 entraînements, 3 mois (2x/ semaine)
 * 7e - 6e  kyu, orange à verte, 36 entraînements, 3 mois (3x/ semaine)
* 6e - 5e  kyu, verte à bleu, 48 entraînements, 4 mois (3x/ semaine)
* 5e - 4e  kyu, bleu à mauve, 60 entraînements, 5 mois (3x/ semaine)
* 4e - 3e  kyu, mauve à marron, 72 entraînements, 6 mois (3x/ semaine)
* 3e - 2e  kyu, marron à marron, 72 entraînements, 6 mois (3x/ semaine)
* 2e - 1e  kyu, marron à marron, 72 entraînements, 6 mois (3x/ semaine)
* 1e kyu – shodan, 1 an d'entraînement, 3 à 4 fois / sem. De façon continuent avec approbation de l'instructeur-chef du dojo, (de plus l'attitude, l'assiduité  et l'implication dans le dojo sont des points importants pour l'avancement dans les grades.)
* Shodan et plus,  2 ans d'entraînement, 3 à 4 fois / sem. de façon continuent avec approbation de l'instructeur-chef du dojo, (de plus l'attitude, l'assiduité et l'implication dans le dojo sont des points importants pour l'avancement dans les grades.)